Lettre d’information n°17 – Mai 2024

6 Mai 2024 | Lettres d'information

Chères toutes, chers tous,

Après avoir définitivement adopté un texte important pour lutter contre les sectes et les phénomènes d’emprise, les travaux à l’Assemblée ont été suspendus pendant deux semaines. L’occasion parfaite pour venir à votre rencontre, échanger sur mon bilan après bientôt deux années de mandat et m’occuper de vos préoccupations. À Janville, Démouville et à Caen j’ai pu échanger sur les sujets qui vous préoccupent : pouvoir d’achat, logement, Europe, santé, emploi… De nombreuses thématiques qui seront portées à l’Assemblée nationale et en commission des affaires sociales.


Le 1er mai, fête des droits des travailleurs, fut également l’occasion de rencontrer des salariés de l’entreprise Webhelp à Caen, en grève pour améliorer leurs conditions de travail et leurs rémunérations. Comme à chaque fois, je suis en soutien des acteurs de la circonscription qui se battent pour l’égalité salariale. Le Gouvernement reste aux abonnés absents sur la question du pouvoir d’achat, laissant ainsi les classes populaires et les classes moyennes sur le carreau. L’annonce d’un nouveau projet de loi sur le logement par Guillaume Kasbarian m’inquiète particulièrement alors même que la tension locative n’a jamais été aussi forte et que les Français ont de plus en plus de mal à trouver un logement décent. Aucune mesure ne concerne la mixité sociale ou encore l’aide au logement pour les plus fragiles. Le projet contient toujours plus de contraintes pour des locataires et celles et ceux qui cherchent un logement décent, critiquées par la Fondation Abbé Pierre.
D’autres textes seront examinés en mai, comme la loi d’orientation agricole, la loi dite « fin de vie » (j’organiserai une réunion à Caen à ce sujet en juin) et la réforme constitutionnelle ouvrant le corps électoral de la Nouvelle-Calédonie. Avec les socialistes et les députés de gauche, nous serons au rendez-vous pour défendre à chaque fois l’intérêt des moins aisés, la justice sociale et climatique et le respect des territoires dits ultra-marins.

Enfin, je souhaite rendre hommage à l’adjudant-chef Belaïd Allek, décédé en service vendredi 26 avril. J’étais présent à l’hommage solennel et émouvant qui lui a été rendu à la caserne de la gendarmerie de Caen en présence de Gérald Darmanin, ministre de l’intérieur. Nous partageons, avec la gendarmerie nationale, l’immense peine suscitée par sa disparition brutale, pour nous protéger et nous adressons à sa famille et ses proches, nos sincères condoléances.

Fidèlement,
Arthur Delaporte